Éliminer les pucerons sans produits chimiques

Comment éliminer les pucerons sans pesticides?

Les pucerons sont un vrai problème pour le jardinier. Se nourrissant à partir des plantes, ils déforment les feuilles, inhibent la croissance et sont vecteurs de maladies. Ils existent de multiples méthodes pour éviter l’invasion de pucerons sur vos plantes. Toutefois, il est important de comprendre l’équilibre naturel dans lequel s’inscrivent les pucerons. Ils sont régulateur de croissance, vous observerez que les pucerons sont toujours à l’extrémité des poussent les plus jeunes, donc plus vous faites pousser vos plantes, plus il y a de chances, d’avoir une forte quantité de pucerons. Plus vous mettez d’azote sur vos plantes et plus il y de risques d’avoir des pucerons. En contrepartie vous avez les coccinelles qui viennent manger et réguler l’invasion de pucerons mais aussi les fourmis  très friandes du miellat qu’ils sécrètent en suçant la sève, elles élèvent les pucerons.

Réduire l’azote

Première méthode toute simple est de réduire l’apport d’azote.

Les coccinelles :

Les coccinelles européennes consomment une cinquantaine de larves par jours et les coccinelles asiatiques consomment environ cent larves par jours. Ou sinon vous avez le sirphe qui est un petit insecte qui imite l’apparence des abeilles et des guêpes qui consomment une grosse quantité de pucerons sans pour autant agir avec un insecticide. Enfin, les larves de chrysope, très voraces, qui élimine jusqu’à 60 pucerons par jour.

Une bonne averse et le tour est joué :

Une méthode assez simple pour éliminer les pucerons, c’est d’attendre une grosse averse. Si votre averse se fait attendre vous pouvez utiliser votre tuyaux d’arrosage et fixez un embout avec un jet d’eau suffisamment puissant pour qu’il puisse éliminer les pucerons

Les capucines :

Les capucines ont pour effet d’attirer fortement les pulserons, ils préféreront manger vos capucine plutôt que vos rosiers :

Les plantes répulsives :

Les lavandes ont un effet répulsif, vous pouvez alors planter vos lavandes sous vos ros rosiers et vous n’aurez pas de pucerons sous vos rosiers. Vous pouvez aussi planter de la sarriette, de la menthe, du thym ou encore de l’absinthe. Ou encore les feuilles de rhubarbe ou de tomate. Pour cela, mélangez 1.5 Kg, dans 10 litres d’eau. Laissez macérer. Attendez 3 jours et vous pourrez pulvériser le jus sur vos plantes attaquées par les pucerons. Plus connu, le purin d’ortie obtenu de la même manière en faisant macérer vos feuilles d’ortie dans de l’eau.

Le savon noir :

En vente dans le commerce il s’agit d’un insecticide qu’il faut pulvériser sur vos pucerons pour s’en débarrasser.

 

Laisser un commentaire