Archives du mot-clé bois

Cirage, vieillir parquet

Comment éliminer des éraflures et entretenir son parquet ?

Les sols en bois sont très à la mode en ce moment en raison de leur chaleur visuelle, textuelle et de leur isolation. Cependant, ils ont le désavantage de s’abimer facilement, surtout dans des maisons avec enfants. Bien que son entretien n’est pas compliqué, il est utile de connaître quelques astuces…

Quand je parle sol en bois cela peut être du bois massif, flottant ou encore stratifié. Dans le cas de sol effet bois en matière synthétique, les conseils d’entretien ci-dessous ne sont pas applicables. Pour réparer des éraflures dans des sols en faux bois, le plus approprié est d’acheter les produits d’entretien conseillé par la marque et le matériau de votre sol. Dans la plupart des cas vous avez achetez ces produits lors de l’achat de votre sol, il vous suffit de chercher dans votre cave !!! Dans le cas contraire vous pouvez toujours retourner dans des magasins de bricolage et demander des conseils aux vendeurs surplace.

 En cas de rayure :

Que le parquet soit ciré, vitrifié ou huilé les réparations en cas de rayures sont similaires. En cas de rayures, vous pouvez frotter avec un papier de verre de grain fin. Pour voir si cette astuce fonctionne sur votre sol, essayez sur un endroit de votre sol non visible. Frottez le papier de verre sur une petite zone, nettoyez la poussière occasionnée et après appliquer le produit (cirage, huile, vernis…). Si le résultat est convaincant, vous pouvez réaliser la même tâche dans la zone abîmée pour couvrir et pour éliminer les éraflures.

Pour l’entretien :

Ciré :

Dépoussiérez puis nettoyez à sec ou par application d’une couche de cire

Evitez l’usage de l’eau car cela fait grisailler le bois et le ponçage deviendra inévitable. En cas de tache poncez légèrement le bois avec du papier de verre et passez une couche de cire.

Vernis :

Dépoussiérez puis nettoyer avec un linge humide

Utilisation d’un nettoyant neutre adapté pour raviver ou protéger

Une lotion métallisant peut ralentir l’usure, rénover en profondeur et redonner de l’éclat

Huile :

L’entretien du parquet avec de l’huile et plus régulier mais simple

Dépoussiérez puis nettoyer avec un savon-nettoyant adapté

Evitez l’usage de l’eau car cela fait grisailler le bois et le ponçage deviendra inévitable. En cas de tache, il faudra laver au savon noir naturel (avec une machine à nettoyer les sols qui absorbera l’eau de lavage)

 

En cas de gros chocs :

Il est conseillé de garder des lattes de parquet en sus si l’une de vos lattes de parquet est fortement endommagée suite à un choque afin de pouvoir la remplacer avec une neuve. Si votre parquet a vieillit avec le temps vous pouvez donner un effet vieillit à votre latte en utilisant nos astuces.

Truc et astuces pour vieillir son parquet :

 

Vieillir un parquet

Etalez un vieillisseur pour bois patinera le bois et fera ressortir les veines du bois.

Poncer et dépoussiérer le parquet avant d’appliquer le vieillisseur en 1 ou 2 couches selon l’effet recherché. Laissez sécher plusieurs heures avant d’appliquer la finition.

Cérusez votre parquet

Une autre astuce pour vieillir votre parquet consiste à le blanchir pour obtenir un effet cérusé. Pour cela, appliquez un décapant sur l’ensemble de la surface.

 

 

Comment choisir le parquet de son salon?

Quel parquet pour votre salon ?

Résistant et facile à entretenir, le parquet est parfait pour les pièces de circulation comme votre salon. De nombreux types de parquet sont disponibles dans le commerce voici nos conseils de déco pour vous aider à vous y retrouver.

Comment choisir votre parquet ?

Posez-vous des questions pratiques. Par exemple, tout dépend si vous êtes locataire ou propriétaire. Le locataire aura davantage intérêt d’acheter un parquet peu onéreux, comme le contrecollé et avec une pose rapide et facile à réaliser comme le parquet flottant.

Alors que pour les propriétaires, le parquet au bois massif sera plus résistant que du contrecollé et la qualité est bien supérieure. Il peut durer une vie, surtout s’il s’agit d’une pose clouée qui est bien plus résistante que la pose collée.

Les techniques de pose de votre parquet

La pose collée : Davantage utilisée pour les parquets massifs, elles collent le parquet à même le sol et s’adapte à tous types de supports plats comme un ancien parquet, du carrelage…

La pose flottante : Facile à réaliser, la pose flottante est accessible à tout le monde, elle s’adapte à tous types de sols. Les lames s’emboitent les unes dans les autres à l’aide d’une rainure à droite et d’une languette à gauche. Cette solution rapide est économique et idéale pour les locataires. La pose est accompagnée préalablement d’un isolant sonore et thermique en mousse, bien pratique pour moins consommer de chauffage.

La pose clouée : La pose clouée du parquet n’est pas accessible à tout le monde, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel. Le parquet se maintient très bien en place car les lames sont fixées à des poutres voir  il est fixé directement sur le sol dans certains cas.

Petits trucs à savoir

Pour les pièces étriquées et peu lumineuses, privilégiez un parquet clair, afin de gagner en luminosité.  À l’inverse, si votre pièce est spacieuse avec une belle luminosité, un parquet plus sombre fera l’affaire.

Pour redonner une seconde vie à un vieux parquet ou un parquet caché sous une moquette indésirable et recouvert de colle, vous pouvez utiliser une ponceuse électrique. Il est préférable de louer une ponceuse de professionnel à partir de 30 €/jours qui est beaucoup plus efficace que d’acheter une petite ponceuse pour particulier. De plus, elles sont souvent accompagnées d’un aspirateur de poussière. Lorsque vous poncez protégez-vous en utilisant un masque à poussière mais aussi en ouvrant vos fenêtres. Vous verrez votre parquet sera comme neuf. Attention à ne pas renouveler cette opération trop souvent car le ponçage creuse le bois. Vous pouvez aussi faire appel à l’un de nos bricoleurs sur notre site BricoHero!!!

Après le ponçage, vous pouvez teinter votre parquet de la couleur qui vous convient le mieux. Faites une essaie sur une lame avant de teindre tout votre parquet. Vous aurez toujours la possibilité de poncer cette lame si la couleur ne vous convient pas.

Pour avoir un effet lame vieillit comme du bois flotté à la manière des maisons qui sont au bord de la mer, peignez votre parquet avec de l’acrylique fortement diluée dans de l’eau. Avant de commencer à peindre faites un essai vous aurez toujours l’occasion de revenir en arrière si l’effet ne vous convient pas. Vous pouvez aussi le peindre en pistache, bleu clair délavé…

Attention aux vitrificateurs de parquet qui peuvent foncer votre parquet.

Quel parquet achetez ?

Il y en a pour tous les budgets pour l’achat de votre parquet, les prix vont de 20 € le m2 jusqu’à 160€ le m2. Tout dépendra de votre budget mais aussi de l’utilisation que vous souhaitez en faire.

Le parquet contre collé : On l’appelle aussi parquet flottant, parfait pour les petits budgets. Il est constitué d’une sous couche et  d’une couche intermédiaire en aggloméré ou en panneau de particules et enfin d’une couche visible en bois comme le chêne par exemple.

Le parquet massif : Moins épais  et moins chère que le parquet traditionnel, il est composé de lames en bois d’une épaisseur totale d’au moins 2 cm. Parfait pour les pièces de circulation comme les pièces à vivre, les salons et les entrées.

Le parquet traditionnel : Le plus épais et le plus chers des parquets car sa pose est plus compliquée est nécessite souvent l’intervention d’un professionnel qui vous sera facturée 30€ /m2. Cependant, c’est le plus beau des parquets et le plus résistant. Il est donc réservé aux gros budgets.

Comment vitrifier votre parquet ?

La vitrification protège votre parquet de l’eau et aussi des chocs et des rayures. Le ponçage est une étape incontournable avant de vitrifier votre parquet. Malheureusement, poncer son parquet est fastidieux et onéreux car il faut louer une ponceuse à 30/jours. Avant de le vitrifier vous pouvez le teinter de votre couleur préférée. Pour votre vitrification, il faudra passer plusieurs couches et attendre le séchage entre chaque couche.