Archives du mot-clé eau

Quelques conseils pratiques pour l’arrosage ?

Vos plantes ont besoin d’eau, la pluie ne suffit pas toujours à subvenir aux besoins de vos plantes surtout en pleine chaleur. Il est donc important pour tout jardin bien organisé de prendre en compte un système d’arrosage.

L’eau peut provenir d’un cours d’eau, d’un réseau de distribution, d’un puits ou enfin d’un système recueillant les eaux de pluie.

Les réseaux de distribution dispense tous d’un système de pompage. L’eau des citernes est épuisable est peut ne pas suffire à l’utilisation de l’eau pour le jardin.

Les puits, si vous vous en avez un qui fonctionne tant mieux pour vous sinon le  résultat de leur construction est très incertain.

Il est toutefois possible de faire des économies d’eau en récupérant les eaux de pluie, pour cela, lisez l’article pour savoir comment installer un système d’évacuation d’eau sur sa goutière.

Conseils pratiques pour l’arrosage :

Les arrosages sont particulièrement, nécessaires aux printemps  ou en début  de l’été. Lorsque l’automne approche, l’évaporation est beaucoup diminuée.

Arrosez de préférence le soir ou le matin et évitez les heures chaudes ensoleillées.

Une plante habituée à des arrosages réguliers craint plus la sécheresse en cas d’absence d’arrosage qu’une autre plante. Parce que ses racines n’auront pas eu besoin de chercher de l’eau en profondeur. Il faudra donc éviter de la priver d’eau lors de vos vacances…

L’arrosage des feuilles peut favoriser certaines maladies : le mildiou des tomates et des pommes de terres, la tavelure des arbres fruitiers. Pour évitez que ces maladies se développent arrosez vos plates à leurs pieds. Par contre, les plantes qui craignent l’oïdium comme les rosiers, bégonias, etc., gagnent à être arrosées sur le feuillage.

Si une culture vient mal songez aux arrosages.

Si le sol verdit en automne, c’est probablement parce que les éléments nutritifs n’ont pas pénétré à cause du manque d’arrosage.

 

 

Comment installer un collecteur d'eau de pluie

Comment récupérer l’eau de pluie ?

L’eau est un bien commun à tous mais c’est aussi une ressource épuisable qui se raréfie au fil du temps. Il est donc important de ne pas la gaspiller par de petite action quotidienne. La récupération de l’eau de pluie vous apportera des économies mais surtout agir pour le futur de notre planète.  Pour cela il suffit d’installer un collecteur sur un le tuyau de décente de votre gouttière.

Pour cela, vous aurez besoin de vous procurer dans votre magasin de bricolage un collecteur filtrant, d’un récupérateur d’eau de pluie, d’un robinet et de papier abrasif…

Certains outils vous seront nécessaire, tels qu’une perceuse, un mètre, un feutre, un niveau à bulle, une scie à métaux, un cutter, enfin un tournevis et une scie cloche.

Comment ça marche ?

Pour que cela fonctionne le collecteur sera installé sur le tuyau de décente de la gouttière et devra se situer en face du raccordement du récupérateur d’eau… Comme cela, lors que votre récupérateur d’eau sera plein l’eau en trop s’évacuera dans le tuyau de décente. Les collecteurs ont de nombreux avantages, ils retiennent les feuilles mortes ou tout autre résidu à l’aide d’un filtres, certains d’entre eux ont des réglages été/hiver qui permettent de ne plus dirigé l’eau vers le récupérateur d’eau en hivers… Il s’adapte au diamètre de votre tuyau de décente.

Placez le récupérateur à côté du tuyau de décente sur un sol plat et sur une dalle de béton. Tracez au stylo sur la partie haute de votre récupérateur d’eau un repère. Percez à la scie cloche le trou d’entré du raccordement. Enfin, placez le raccord de flexible par l’extérieur et  vissez le joint et l’écrou. En bas de votre cuve, percez un trou à l’aide de votre scie coche pour y accrocher un robinet. Les collecteurs d’eau de pluie on plusieurs systèmes d’accrochages à votre tuyau, il vous sera nécessaire de suivre leur guide d’utilisation, certains collecteur ne nécessite pas de découper la gouttière…

Pour terminer le collecteur se démonte facilement, vous pourrez ainsi nettoyer le filtre, pendant l’hiver, n’oubliez pas de nettoyer aussi votre cuve…