Archives du mot-clé Parquet flottant

Parquet de votre salon

Poser du parquet flottant ?

Le principal avantage du parquet flottant et sa simplicité de pose, tout le monde peut le faire à condition bien évidemment de réfléchir un peu…

Pour cela, vous devrez vous procurer du parquet flottant, d’un ruban adhésif et d’une sous couche résiliente.

Il est recommandé de disposer d’un mètre, d’un crayon, d’une équerre,  de cales de dilatation de 8 min, d’un  marteau, d’une cale de frappe, d’une tire lame, d’une scie, d’une scie sauteuse électrique, d’un pistolet extruder, d’une perceuse et enfin d’une scie à onglet.

Pour ne pas vous faire mal aux genoux, vous pouvez aussi prévoir des genouillères…

Comment positionner les lattes de parquet flottant ?

C’est très simple, il vous suffit de les placer parallèlement à la longueur de la pièce.

Travail de préparation avant de poser vos lattes ?

Vous pouvez poser les lattes sur l’ancien sol, si  celui-ci est en bonne état et plat. Vous devez toutefois le nettoyer pour enlever la poussière et la graisse. Attention, certain parquet flottant ne peuvent pas être posé directement sur de la moquette, dans ce cas-là vous devrait retirer votre moquette…

Enlevez tous les meubles et les objets de la pièce, retirez aussi les portes pour ne pas être gêné. Découper préalablement les pieds de vos portes afin de pouvoir y glisser facilement votre parquet flottant.

Comment poser la sous couche résiliente : La sous couche résiliente est vivement recommandée,  elle permet une reduction des bruits, à part si vous en voulez à vos voisins…

Positionnez les feuilles de couches résilientes dans le sens de la largeur de votre pièce, soit perpendiculairement aux lattes de parquet. A l’aide de votre scotch adhésif, collez les feuilles entre elles. Vous pouvez laisser dépasser de 5 cm la feuille sur le mur que vous découperez à la fin à l’aide d’un cutter. Attention, en cas de sol chauffant, réversible climatisation ou un sol de rez de chaussez sans vide sanitaire, la pose d’un film de polyane préalablement la couche résiliente est obligatoire, il permettra de protéger votre parquet flottant de l’humidité et le bois des chocs thermiques.

Comment positionner le premier rang ?

Placez votre première lame dans l’angle du long du mur, posez des petites calles de 8 mini mètres le long des murs que retirerez à la fin. Elles permettent d’anticiper la dilatation du parquet afin d’éviter tout gonflement du parquet.  Positionner la lame suivante et ainsi de suite jusqu’au bout de la ranger. Il vous sera nécessaire de découper la dernière lame…

A chaque fois que vous posez une lame utilisez votre calle martyre (ou tout autre objet pouvant servir de calle) Tapez doucement à l’aide d’un marteau pour que les calles soit bien emboitées. A la fin de la rangé pour emboiter la dernière calle utilisez le tiers lame pour emboiter la dernière latte.

 

Comment positionner le deuxième rang ?

Utilisez la chute de la dernière lame que vous venez de couper et placer la long le long de la première latte que vous avez posé. N’oubliez pas de poser les calles le long du mur. Positionnez la lame suivante et ainsi de suite jusqu’au bout de la rangée. Normalement vous n’aurez pas besoin de découper de lames supplémentaires à la fin de la rangée.

Comment positionner le dernier rang ?

Pour le dernier rang Il y a de fortes chances que vous deviez couper les dernières lattes afin de réduire leur largeur. Utilisez pour cela votre scie sauteuse.

Et après, retirez les calles, découpez au cutter les couches résilientes qui dépassent et c’est finit…

Et comment faire si je veux poser des plaintes ?

Pour vos plaintes c’est très simple, vous les collez légèrement au-dessus du parquet pour la dilatation du parquet, placez-les à la verticale et fixez-les à l’aide de mastique colle.

Et les seuils de porte ?

Enfin, pour le seuil de porte, posez légèrement au-dessus du parquet afin qu’il respecte la dilatation du parquet flottant.